LA NOUVELLE CALEDONIE - 14 au 16 Novembre : Bourail - Hienghène - Blog de voyage

LA NOUVELLE CALEDONIE

14 au 16 Novembre : Bourail - Hienghène

 

 

 

Réveil 7h, il fait beau avec du vent. Dernier petit déjeuner toujours aussi copieux et délicieux.

 

Nous prenons la route vers 9h, direction la côte est, Hienghène, 230kms. On a bien discuté avec les propriétaires, un couple fort charmant.

 

On vient d’apprendre par nos filles qu’un tremblement de terre a eu lieu, il y a 2h, à Christchurch en Nouvelle Zélande, ainsi qu’un tsunami. Nous y étions il y a un mois, et avions trouvé la ville déjà bien désolée après le précédent tremblement de terre de Février 2011, c’est dramatique ce qui arrive.

 

 

 

        

 

 

 

Nous prenons la direction de Nandaï puis du Col de Daoi, et Pouembout, sans rencontrer âme qui vive sur la route. C’est moins aride. Nous franchissons plusieurs cols. Arrêt casse-croute au Col de Tango.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Le  long de la route, aux abords des villages kanaks, il y a des petits cabanons où se vendent des fruits et plantes locaux. On s’arrête pour photographier la mangrove, et juste quelques kms avant Hienghène, on découvre les Roches de la lagune de Linderalique, gros rochers découpés, de calcaire noir, avec un petit air de Baie d’Halong.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

Juste après, la fameuse " Poule Couveuse ", et le Sphinx, également des roches de calcaire noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Poule Couveuse

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous arrivons au Ka Waboana Lodge, et prenons possession de notre super bungalow sur pilotis et situé sur les hauteurs et dans la forêt.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On va faire un petit tour au « bourg » qui se résume au centre d’informations, une minuscule marina et un tout petit centre commercial ! C’est tout petit mais il y a tellement de belles choses à voir à côté…

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une bonne douche réparatrice, nous prenons notre dîner au restaurant du lodge et allons vite nous coucher !

Après une bonne nuit, avec de la pluie, nous prenons la route du nord, jusqu’à Pouébo. La végétation est complètement différente  de la côte ouest, le climat est tropical, bien plus humide et la végétation est luxuriante. La Réserve de Panié que nous voulions voir est fermée aux touristes en raison d’une maladie mystérieuse qui détruit les kauris.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La côte est toujours aussi belle, et nous traversons aussi beaucoup de petits villages de tribus kanaks, qui se résument à quelques maisons en tôle ou en dur. On n’aperçoit pas forcément les habitations, mais chaque entrée de village est ornée de fleurs et d’arbres ou d’arbustes de toutes sortes et toutes couleurs.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

Les calédoniens sont toujours aussi souriants et nous saluent tout le temps.

Nous prenons un bac assez pittoresque qui traverse la rivière Ouaième, sur 100m environ.

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                          L'estuaire de la Ouaième                                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous nous arrêtons pour admirer des cascades : celle de Tao et celle de Colnett, immenses, qui descendent  du haut de la montagne jusqu’à la mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

            

 

 

 

Nous pique-niquons à Pouébo  sous une chaleur " tropicale " ! Retour par la même route, il n’y en qu’une de toute façon !

 

 

 

               

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                

Qu'est ce que je vous sers ?                                                                                     

 

 

 

 

 

 

       

 

 

  

Relâche… arrêt bière au bar du lodge puis blog  sur notre " terrasse privée "… Il se met à pleuvoir, et pendant tout le dîner. Pour l’anecdote, il n’y a qu’une seule serveuse et même si nous ne sommes pas nombreux ni pressés, nous attendons plus d’une demi-heure avant de commander ! C’est la Calédonie, on n’a pas l’habitude. Une chose à la fois ! Mais finalement, on prend le rythme !

 

Le lendemain nous allons à la laverie à côté du lodge  pour faire une lessive, ce n’est pas une laverie automatique, pas de chance, et en plus  il n’y a  pas d’électricité avant 14h, et puis vu l’intérieur, c’est la pagaille, 2 ou 3 machines, du linge un peu partout par terre, dans des sacs plastiques ou des corbeilles. On choisira la lessive manuelle dans le bungalow !

 

Vers 10h30, nous partons faire une randonnée, le Col de Ga Wivaek, avec 310m de dénivelé, d’où nous dominons la lagune de Lindéralique et toute la Baie de Hienghène. Trois heures de marche sous une chaleur humide, étouffante, mais quelle récompense, une vue extraordinaire !

 

     

 

        

 

 

 

 

 

 

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous rentrons en début d’après-midi, petit repas au snack, puis nous allons nous balader au bord de la « Plage du Billet de 5OO ».

     

 

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

     

La plage est décevante, étroite et rempli de bois et de coraux morts. On marche dans la forêt attenante, c’est une véritable jungle, un enchevêtrement de lianes de cocotiers et d’arbustes. Le sol est jonché de noix de coco et de branches sèches, la piste est à peine marquée et on décide de rejoindre la route. On aperçoit l’autre face des roches de Lindéralique, c’est impressionnant !

 

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soirée tranquille au gîte. Demain nous rejoignons Nouméa par la côte Est (360kms).

 

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

 

 


07:57 8/11/2016 Hienghène




Retour haut de page
Flux RSS

NOS ETAPES


AUTRES COINS DU MONDE VISITES :